« Josette, je veux me marier, mais j’ai une maîtresse »

J’ai rencontré Josette le jour de mes 20 ans à la Riviera à Ochamps, un dancing qui a maintenant disparu. J’étais là avec mon frère et des amis pour fêter mon anniversaire. Pendant la soirée, j’ai repéré Josette. Je la trouvais mignonne, sympathique… Je l’ai draguée en espérant lui arracher un bisou avant la fin de la soirée. Je suis arrivé à mes fins puisque j’ai même réussi à obtenir un numéro de téléphone et une adresse.

Josette vivait à Bruxelles avec sa sœur, pas tellement loin des casernes où j’étais gendarme. Donc je me suis imposé. Si vous lui posez la question, elle vous dira que cela l’ennuyait plus qu’autre chose. Elle me trouvait chiant !

Pourtant, un an plus tard à peine, nous avons parlé de mariage. Je me souviens lui avoir dit : « Écoute Josette, je veux qu’on se marie mais j’ai une maîtresse. L’arbitrage fait partie de ma vie et il ne faudra pas m’empêcher de progresser. » J’ai eu la chance d’avoir une femme très compréhensive, qui m’a toujours aidé et soutenu pour me permettre de vivre ma passion.

NEWSLETTER
Envie d’en découvrir plus ? Inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter. Vous recevrez régulièrement (mais pas trop régulièrement, rassurez-vous) des e-mails de ma part avec des infos… et des surprises. Rassurez-vous: vous ne serez pas spammé ! 🙂

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

2 Replies to “« Josette, je veux me marier, mais j’ai une maîtresse »”

  1. Ahhhh “La Riviera” à Ochamps, lieu mythique de la région à l’époque! Combien de couples se sont formés là-bas? Une ambiance qu’on ne retrouve plus actuellement dans aucune discothèque (même avant ce foutu Covid)… et le Gin Fizz au prix de la chope.
    On vous parle d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas comprendre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *